TNS et ANI : une vraie opportunité

0

Dans notre série « Retour d’expérience » , voici le témoignage de Frédéric, chef d’entreprise. Il  nous raconte comment il a pu lui aussi bénéficier de la loi ANI pour la complémentaire santé de sa famille .

Quelle est votre situation ?

Je suis Frédéric, gérant-fondateur de mon entreprise depuis 2001. J’emploie 8 salariés à temps plein. Comme beaucoup de chef d’entreprise, je suis TNS (Travailleur Non Salarié) et je paie la mutuelle pour ma famille dans le cadre de la loi Madelin.

Est-ce que l’arrivée de l’ANI dans votre entreprise a  aussi été bénéfique pour vous ?

C’est un peu une surprise parce que je voyais cette obligation plutôt comme une contrainte mais j’avoue que les organismes mutuels que j’ai rencontrés ont été performants et m’ont aidé dans ma démarche auprès des salariés. En discutant avec les commerciaux, j’ai aussi posé la question pour ma couverture santé et lorsque les premiers devis sont arrivés, je me suis rendu compte que j’avais bien fait de revoir aussi mon dossier.

Que conseillez-vous aujourd’hui aux autres dirigeants de TPE ?

De s’emparer du dossier sans trainer des pieds ! C’est vrai que ça demande un peu de temps mais cela permet de discuter avec ses salariés sur des sujets comme la santé et la famille et c’est plutôt positif.

Ensuite, du point de vue financier, cela vaut la peine de renégocier son contrat de complémentaire santé au niveau personnel. Les tarifs sont vraiment intéressants et on oublie de s’occuper de genre de dossier …

Alors foncez !

Partage.

L'auteur