Noemie et les mutuelles complémentaires

0

Témoignage sur l'ANI

Dans notre série « Retour d’expérience » , voici le témoignage de Aurore, salariée. Elle  nous explique comment s’est passée son adhésion à la complémentaire santé au sein de son entreprise .

Quelle est votre situation ?

Je suis Aurore, salariée de mon entreprise depuis 2010. Je suis célibataire et sans enfant. Jusqu’au 1er janvier 2016, je payais une mutuelle complémentaire individuelle qui n’était pas chère mais pas très protectrice non plus.

Est-ce que l’arrivée de l’ANI dans votre entreprise a  été bénéfique pour vous ?

C’est vrai qu’au départ, je n’étais pas très convaincue parce que ces histoires de mutuelle, c’est toujours un peu compliquée à comprendre et à gérer.

Mais nous nous sommes documentés et nous avons regardé les devis que notre employeur nous a fournis. Et nous avons fait notre choix : une complémentaire un peu plus chère mais avec la prise en charge de 50%, cela reste très raisonnable et les garanties sont bien meilleures, surtout pour les salariés qui ont des enfants.

Quels  problèmes pratiques avez-vous rencontrés ?

Nous avons résilié nos mutuelles individuelles avec un courrier en recommandé, vers le mois de novembre pour une prise d’effet au 1er janvier 2016.

Tout allait bien et je n’ai pas eu de souci jusqu’en janvier 2016. Là, nous avons tous ou presque reçu un courrier des organismes mutualistes indiquant que le système Noemie reconnaissait deux mutuelles sur un même numéro de Sécurité Sociale

Nous avons un peu paniqué et finalement, tout est rentré dans l’ordre : il faut parler à Noemie et choisir la bonne mutuelle.  Les premiers remboursements sont arrivés et nous avons été rassurés …

Alors, faîtes comme Aurore, parlez à Noemie !

Partage.

L'auteur